A A A

Qui sommes-nous

Liberté de Parole – Liberté d'Image” – c'est une initiative citoyenne née en 2010 du besoin toujours actuel de créer un espace illimité pour la parole libre. L'espace qui en Pologne – après une vingtaine d'années de démocratie, vingt ans après la libération officielle de notre pays de l'influence communiste de la Russie Soviétique – est de nouveau limité.

La manipulation et la restriction d'accès aux informations qui concernent l'enquête sur la catastrophe dans laquelle l'avion polonais avec le Président de la Pologne au bord s'est écrasé sur le territoire russe en constitue l'exemple très significatif.

Contrairement à la majorité du peuple et sans en avoir le droit le gouvernement polonais actuel a cédé l'enquête en question en exclusivité aux Russes, en humiliant ainsi la dignité des Polonais.

La limitation de la liberté se manifeste par l'inadmission au circuit officiel les films documentaires sur la catastrophe et l'enquête tels que: „Le brouillard” de Maria Dłużewska et Joanna Lichocka ainsi que „Une lettre de la Pologne” de Mariusz Pilis qui a été produit et financé par la télévision hollandaise. Ces documents ainsi que beaucoup d'autres du même type fonctionnent dans le circuit „clandestin” ce qui n'est pas d'une démocratie normale.

L'accès limité aux informations dans notre pays a entraîné la constitution d'un large mouvement social ayant pour but la protection de principales libertés civiles. Ce mouvement s'est formé parce que le gouvernement ne donne pas aux citoyens le sentiment de sécurité dans ce domaine.

De ce mécontentement social est née l'idée des actions de la société civile pour la liberté de parole, de réunion et d'association visant à promouvoir les informations qui circulent dans l'espace virtuel et aux forums d'une manière plus libre que dans le circuit officiel. À ce moment est née une autre idée: celle du projet „Liberté de Parole – Liberté d'Image” qui a pour but – à part de faire découvrir la vérité aux citoyens de notre pays – de sortir des mensonges concernant la réalité polonaise, actuelle et historique, qui fonctionnent dans l'espace publique de l'Europe et du monde entier.

On peut citer quelques exemples de ce phénomène: la „littérature” de Gross ou les publications mondiales sur les camps de concentration „polonais”, les camps d'extermination „polonais” etc. tandis que ces camps ont été construits en Pologne par l'occupant allemand afin d'exterminer les nations différentes, y compris les Polonais. Un grand mensonge reste toujours Katyn – le génocide exécuté par la Russie Soviétique sur les Polonais pendant la Deuxième Guerre Mondiale.

En plus nous souhaitons – et grâce à ce projet nous le réussirons– rapprocher les citoyens des autres pays de notre patrimoine culturel, des traditions et des usages qui datent du Moyen Âge.

Notre projet – tiré du mouvement social et du service volontaire – est un phénomène d'autant plus positif qu'il est né uniquement de l'initiative sociale, du travail des gens non-inscrits dans aucune organisation. La devise „Zone de Parole Libre” atteste d'un énorme besoin de ce type d'actions. Publiée et lancée par l'hebdomadaire indépendant „Gazeta Polska” l'idée de „Zone de Parole Libre” a entraîné une vraie avalanche d'initiatives civiles.

L'initiative du projet „Liberté de Parole – Liberté d'Image” est la conséquence de la création du site: www.freedom-speech-image.eu et de la constitution de l'organisation non gouvernementale: „Liberté de Parole – Liberté d'Image” qui porte le nom de Ronald Reagan.

Nous sommes persuadés que chaque personne à laquelle l'idée de la liberté est chère adhère à notre projet en visitant notre site et en coopérant avec nous de quelle manière que ce soit.